L’ITFC appuie la CEET

22 millions de dollars, soit 12,5 milliards FCFA. C’est le montant du prêt accordé au Togo par la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre de la Banque Islamique de Développement (BID) pour améliorer la production de l’énergie électrique. Un prêt destiné à la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET).

C’est en marge des travaux de la 43ème réunion annuelle du Groupe de la Banque Islamique de Développement tenus à Tunis du 1er au 05 avril que cet accord de prêt a été conclu entre le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, et le Directeur Général de l’ITFC, Hani Salam Sonbol.

Ce prêt est mis à la disposition de la CEET qui devra en assurer la gestion et le remboursement par le canal d’un compte séquestre ouvert auprès du Trésor Public. Il permettra au géant de l’électricité au Togo de s’approvisionner en fuel lourd en faveur de Contour Global pour faire tourner ses installations en vue de la production du courant électrique.

« Dans sa nouvelle politique de développement, le gouvernement privilégie désormais les projets structurés, financés en collaboration avec le secteur privé sous forme PPP (partenariats public-privé). C’est dans cette optique que le gouvernement a conclu en 2017 avec le FMI, un accord triennal soutenu par la Facilité élargi de crédit (FEC). Ceci permettra au Togo de restructurer sa dette extérieure et de poursuivre l’assainissement des finances publiques », a indiqué le ministre Sani Yaya dans sa communication présentée lors de cette réunion.

Développement des infrastructures en Afrique, opportunités et défis, partenaires stratégiques pour le développement des affaires, emploi des jeunes, financement du développement, propriété intellectuelle et solutions scientifiques et technologiques développées au service du développement durable, sont entre autres thèmes qui ont meublé les travaux de cette 43ème réunion annuelle du Groupe de la Banque Islamique de Développement.