Le coffret de comptage de la CEET : la solution efficace au raccordement de concessions

Des soucis avec les compteurs additionnels, des disputes entre colocataires utilisant le même compteur, des répartitions inégales de frais de consommation électrique à la fin du mois, etc., ces scènes régulières sont à l’origine de tensions dans la plupart des maisons à location. A ces maux, la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) a trouvé le remède idéal : le coffret de comptage.

Conformément aux pratiques en vigueur, la CEET enregistre et dénombre ses clients à travers le processus de demande de branchement à l’issue duquel les installations situées dans une concession sont raccordées au réseau de distribution publique. Les équipements de branchement comportent essentiellement un compteur d’énergie électrique posé dans un coffret. Chaque concession raccordée au réseau électrique peut contenir un ou plusieurs bâtiments comprenant des chambres ou des appartements. La concession peut abriter un ou plusieurs foyers.

Dans certaines concessions, la CEET admet, sur autorisation du propriétaire de cette concession, le raccordement d’au plus quatre (04) autres installations intérieures de foyers. Ces installations sont appelées « Raccordement », selon la règle en vigueur. Certaines maisons qui comportent plus de quatre (04) chambres ou appartements en location ne peuvent donc pas avoir des compteurs de la CEET. Par ailleurs, certains foyers sont de petits consommateurs. C’est la raison pour laquelle certains usagers de l’énergie électrique de la CEET ont recours à la pose illicite de compteurs additionnels, une solution de fortune, qui représente des dangers pour eux-mêmes et pour les riverains.

Problèmes rencontrés

Les problèmes auxquels sont souvent confrontés les colocataires branchés à un même compteur sont multiples. Il s’agit de la répartition des consommations d’énergie électrique et des montants facturés par la CEET, les problèmes de collecte de revenus par les colocataires utilisant le même compteur et retard de paiement des factures de la CEET, les disputes entre colocataires utilisant le même compteur, l’accumulation de factures impayées sur des compteurs utilisés par plusieurs colocataires, la pose de compteurs illégaux dits additionnels non reconnus par la CEET, la vente illégale d’énergie électrique à des tiers par certains clients de la CEET, et l’électrocution ou électrisation des usagers de compteurs additionnels ou des riverains.

La CEET dans son rôle de veille

Dans le souci de relever ces défis, la CEET a étudié et adopté le coffret de comptage constitué d’un ensemble de regroupement de compteurs protégés (ERCP). Il s’agit d’un coffret pouvant abriter six (06) ou douze (12) compteurs optés à prépaiement. L’ERCP est une solution adéquate au raccordement de concessions comprenant plusieurs chambres et appartements en location.

En effet, l’ERCP offre la possibilité de raccorder six (06) ou douze (12) ménages et au-delà, dans une même concession contrairement à la limite de quatre fixée, évite les disputes entre colocataires, car chaque chambre ou appartement pourra avoir son compteur identifié par la CEET, évite les accumulations de factures impayées, car les compteurs sont à prépaiement, et les propriétaires de maisons auront moins de problèmes.

Dans un futur proche, ce coffret remplacera les raccordements en sous-compteurs ainsi que toute forme de branchement basée sur les compteurs additionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *